L'univers des partitions di-arezzo

Editions Jobert

<strong>Editions Jobert</strong>

Musique du XXe siècle

Fromont, Editions Musicales du Marais, Costallat

Toutes les partitions chez les Editions Jobert

L'histoire des Editions Jobert a commencé en 1921... Retour sur quelques dates qui ont marqué le développement d'une entreprise

Histoire d'une filiation

La rue du Colisée

Jean Jobert, après avoir travaillé quelques années avec Eugène Fromont au début du XXe siècle et rencontré des compositeurs comme Claude Debussy, Maurice Ravel ou Maurice Delage décide, après la mort d'Eugène Fromont, de reprendre son fonds d'édition, de racheter d'autres fonds et crée ainsi, en avril 1921, les Editions Jean Jobert.

Au départ de cette aventure, les fleurons de l'entreprise sont un certain nombre d'oeuvres de Claude Debussy parmi lesquelles Le Prélude à l'après-midi d'un faune, Les Nocturnes ou bien encore La Suite Bergamasque avec son fameux Clair de Lune.

Ces chefs d'œuvres majeurs du patrimoine musical ont permis de financer de nombreuses œuvres nouvelles. Ainsi des œuvres de Maurice Delage, Manuel Rosenthal et Paul Paray, entre autres, ont été publiées dans les premiers locaux qu'occupèrent les Editions Jobert, rue du Colisée dans le 8e arrondissement de Paris.

Des compositeurs d'avenir

En 1957, Jean Jobert transmet son entreprise à sa fille Denise Jobert-Georges. Elle poursuit la politique engagée par son père : une démarche fondée sur le principe du plaisir et du choix totalement subjectif de son dirigeant, avec un développement de valeurs sûres et des prises de risque.

Des compositeurs avec qui elle tisse des liens d'amitié, des œuvres qui la touchent et un festival foisonnant, celui de Royan, lui permettent de rencontrer dans les années 1960 et 1970 des compositeurs d'avenir. C'est ainsi qu'elle édite plus de 400 œuvres d'Alain Bancquart, Philippe Boesmans, Edith Canat de Chizy, Hugues Dufourt, Félix Ibarrondo, Serge Nigg, Emmanuel Nunes, Maurice Ohana et Ton-That Tiêt. Bien d'autres encore sont accueillis dans les locaux du 76 rue Quincampoix à Paris dans le 3e arrondissement.

Les nouvelles technologies

Avec l'arrivée en 1998, à la tête de l'entreprise de Tristan de Celeyran, petit-fils de Denise, les Editions Jobert prennent un nouveau tournant.

La technologie nécessaire dans un secteur musical en pleine évolution passe par l'informatisation, le développement d'internet et une orientation vers les nouvelles formes de communication.

Plusieurs compositeurs rejoignent les Editions Jobert (dont Jean-Louis Agobet, Florence Baschet, Thierry Blondeau, Pascale Criton, Marc-André Dalbavie, Nguyen-Thien Dao, Frédéric Durieux, Lucien Guérinel, Pierre Jodlowski, Dominique Lemaître, Krystof Maratka, Jean-Christophe Marti, Vincent Paulet, Yann Robin ou Colin Roche).

En 2007, les Editions Jobert sont reprises par les Editions Henry Lemoine, maison fondée en 1772 et dirigée depuis 1987 par la septième génération, Pierre H. Lemoine.

D'après la Chronique de l'AFAA n° 20, l'Edition musicale, 1998

Retournez sur le site di-arezzo, L'univers des partitions

Visionnez toutes les monographies éditeurs