L'univers des partitions di-arezzo

Editions de l'Oiseau-Lyre

Editions de l'Oiseau-Lyre

Musique baroque

Toutes les partitions chez les Editions l'Oiseau-Lyre

L'histoire des Editions de I'Oiseau-Lyre prend sa source a Paris, avant de transiter quelques années plus tard vers Monaco ou se trouve toujours leur siège. L'actuelle direction composée de Mme Margarita M. Hanson et du claveciniste Davitt Moroney, étroitement lié aux activités de la firme depuis 1980, poursuit la mission assignée dès I'origine à ces Editions, la transformant dans la forme, sans jamais en dénaturer le fond.

Mécène passionnée de musique, Louise B.M. Dyer décrète en 1932 qu'il est indispensable de restituer la musique ancienne dans des éditions de qualité, pour qu'elle soit accessible. Le coup d'envoi est donné avec la publication des oeuvres complètes de François Couperin, dont la sortie célèbre le bicentenaire de la mort du compositeur, en 1933 : douze volumes qui ont fait date, véritable monument du genre, tant par la valeur de leur érudition que par leur facture.

Parce qu'elle est aussi un mécène de son temps, Louise Dyer soutient de jeunes compositeurs contemporains à qui elle passe de nombreuses commandes. Deux axes très différents convergent donc vers le même label, I'Oiseau-Lyre pouvant se targuer aujourd'hui de posséder un large répertoire, du Xllle au XXe siècle. Auprès de partitions pour clavecin des XVlle et XVllle siècles, on trouve ainsi des oeuvres de Gustav Holst, Jacques Ibert, Joseph Canteloube, Albert Roussel ou Benjamin Britten.

A la mort de sa fondatrice, la maison s'ouvre à l'édition discographique pour mieux faire connaître les partitions qu'elle a exhumées, contribuant par ailleurs à lancer les carrières de toute une génération d'artistes. Le label discographique est cependant vendu en 1970 à la firme Decca.
Depuis lors, les Editions de I'Oiseau-Lyre s'investissent dans de colossales entreprises, comme la série " Polyphonic Music of the XIVth Century »; achevée en 1992 (25 volumes), et met un point d'honneur à rééditer de nombreuses oeuvres déjà publiées, révisées de façon toujours plus poussée. Parmi les plus récentes parutions, il faut signaler le " Magnus liber organ " (une édition scientifique de la célèbre collection de musique polyphonique composée pour la cathédrale Notre-Dame de Paris), sept volumes qui ont précédé la publication des oeuvres complètes pour orgue de Louis Couperin.

D’après la Chronique de l’AFAA n° 20, l’Edition musicale, 1998

Retournez sur le site di-arezzo, l'univers des partitions

Visionnez toutes les monographies éditeurs