L'univers des partitions di-arezzo

Editions Ricordi

Editions Ricordi

Lyrique, musique des XIXe et XXe siècles

Toutes les partitions chez les Editions Ricordi

L'histoire des Editions Ricordi est d'abord celle, célèbre, de Giovanni Ricordi, ce violoniste milanais qui se fit imprimeur en 1808 et, en 1825, racheta le fonds de partitions de la Scala - où il avait été copiste - avant de devenir I'éditeur de Bellini, Donizetti, Verdi et bientôt Puccini.

Elle serait restée purement italienne si les successeurs de Giovanni Ricordi, non moins ambitieux que lui, n'avaient choisi, en 1888, de fonder une filiale à Paris, autre grande ville lyrique à I'époque. Cette présence en France allait s'affirmer plus encore en 1913, lorsque naquit la SAER ou Société Anonyme des Editions Ricordi, qui se donnait pour seul but de promouvoir les créations de compositeurs français.

Les grands noms du monde de la musique affluèrent, venant alimenter un catalogue aujourd'hui riche de deux oeuvres majeures de Francis Poulenc, le Dialogue des Carmélites (représenté pour la première fois à Milan en 1957) et La Voix Humaine, mais également les compositions de Charles Chaynes, Denis Cohen, Marius Constant, Philippe Fénelon, Henri Sauguet.

La SAER (dirigée par Ivanka Stoianova) s'est récemment rapprochée des Editions Salabert pour en devenir le principal actionnaire, ce qui permet aux deux catalogues d'unir leurs efforts à la publication de partitions dues à Georges Auric, Ernest Chausson, Georges Enesco ou lannis Xenakis.
D'autre part Ricordi-France, Salabert et sa Fondation veulent promouvoir le patrimoine musical au sein du projet " Musica Gallica ", destiné à publier et à diffuser I'essentiel des oeuvres du répertoire français, depuis la Renaissance jusqu'aux années quarante.

D’après la Chronique de l’AFAA n° 20, l’Edition musicale, 1998

Retournez sur le site di-arezzo, l'univers des partitions

Visionnez toutes les monographies éditeurs